Éditorial

C’est le 21 juin 2000 que la Cour d’appel de Lyon devrait finalement rendre ses deux arrêts dans les deux affaires Plantin. On saura alors si la justice française entend s’enfoncer un peu plus dans le terrorisme intellectuel ou s’il lui arrive de se ressaisir de temps à autre. Peut-être les juges lyonnais, tels de brillants historiens, décrèteront-ils qu’il y a bel et bien eu des chambres à gaz dans les camps de Buchenwald et de Bergen-Belsen. Emportés par leur élan, sans doute nous dévoileront-ils par exemple le mode de fonctionnement des chambres à gaz homicides d’Auschwitz-Birkenau, un secret bien gardé depuis plus de cinquante ans et que ni la Licra ni SOS-Racisme n’ont daigné nous révéler le 9 février dernier. Le 21 juin 2000 sera donc très certainement un grand jour pour la communauté des historiens. Pour la justice, c’est moins sûr.
Nous avions pensé examiner ici en détail les deux arrêts de la Cour d’appel de Lyon prévus pour le 4 mai dernier. Le report du délibéré nous contraint à repousser cet examen. Nous renvoyons du même coup à plus tard l’analyse de l’incroyable jugement du juge Boulmier du 7 octobre 1999 ainsi que de la plainte de l’organisation totalitaire SOS-Racisme de juin 1999.
Pour l’heure, la revue Akribeia entend faire une pause. Ses collaborateurs ont l’intention d’oeuvrer plus activement au développement des éditions Akribeia. Ce ne sont pas les projets qui manquent. De même, nous annonçons la création du CERCLE ANTITOTALITAIRE – dont nos amis seront plus amplement informés – pour la poursuite des études révisionnistes. Que chacun nous aide et se mobilise face à l’hydre totalitaire et à ses plus zélés serviteurs.

La Rédaction.


Akribeia, n° 6, mars 2000, p. 5


Akribeia
Directeur: Jean Plantin
45/3, route de Vourles
F-69230 Saint-Genis-Laval

Prix des n° 1 et 2 : 20,5 € fco ; des n° 3 et 4 : 21,5 € fco ; des n° 5 et 6 : 18 € fco.


Retournez à la table des matières d' Akribeia n° 6