AAARGH

 

| Accueil général | Aller à l'archive Faurisson |

 

Après Kurt Waldheim et Franjo Tudjman,
Hugo Chavez ?

*****

par Robert Faurisson

*****

Hugo Chavez, de race indienne, ancien officier parachutiste, surnommé «le putschiste des pauvres», est président de la République du Venezuela. Il peut s'attendre à connaître des ennuis dans ses relations avec les Etats-Unis et avec bien d'autres pays dont les gouvernements sont à l'écoute des moindres exigences du Congrès juif mondial.

Le coup est, comme d'habitude, parti d'Allemagne dont la grande presse en général et Der Spiegel en particulier assurent avec zèle la transmission des oukases du lobby juif.

Dans sa livraison numéro 39 (27 septembre 1999, p. 224, 226, 228), l'hebdomadaire allemand, sous la plume de Carlos Widmann, affirme que Chavez, dans ses discours, cite Clausewitz, Nietzsche, Carl Schmitt et Karl Haushofer mais que ces citations proviennent d'ouvrages de l'Argentin Norberto Ceresole. Ce dernier -- Der Spiegel ne le précise pas -- s'est attiré les foudres de la communauté juive par ses critiques de l'Etat d'Israël et a dû chercher refuge en Espagne. N. Ceresole est aussi coupable d'un crime irrémissible que dénonce le journaliste:

Hugo Chavez, président de la République du Venezuela, pourrait avoir à s'humilier devant les juifs comme, avant lui, Kurt Waldheim, président de la République d'Autriche, et Franjo Tudjman, président de la République de Croatie et auteur d'un ouvrage révisionniste publié en 1988 sous un titre qui, traduit du serbo-croate, signifie: Les Errements de la réalité bistorique . (1)


Note
1. Ancien général de l'armée de Tito, F. Tudjman n'hésitait pas dans cet ouvrage à mettre en doute le génocide des juifs et à dénoncer les exagérations à propos du camp de Jasenovac («l'Auschwitz croate»). En 1995, dans la cinquième édition de son ouvrage, il a procédé à la suppression des passages d'inspiration révisionniste. Il a obtenu du gouvernement argentin l'extradition de Dinko Sakic, ancien commandant de Jasenovac; ce dernier vient d'être condamné, le 4 octobre 1999, à vingt ans de prison par un tribunal croate.


5 octobre 1999
Publié dans Etudes révisionnistes, volume I, 2001, p. 43.
[Première mise au net: 28 mars 2001]



Ce texte a été affiché sur Internet à des fins purement éducatives, pour encourager la recherche, sur une base non-commerciale et pour une utilisation mesurée par le Secrétariat international de l'Association des Anciens Amateurs de Récits de Guerre et d'Holocauste (AAARGH). L'adresse électronique du Secrétariat est <aaarghinternational@hotmail.com>. L'adresse postale est: PO Box 81475, Chicago, IL 60681-0475, USA.

Afficher un texte sur le Web équivaut à mettre un document sur le rayonnage d'une bibliothèque publique. Cela nous coûte un peu d'argent et de travail. Nous pensons que c'est le lecteur volontaire qui en profite et nous le supposons capable de penser par lui-même. Un lecteur qui va chercher un document sur le Web le fait toujours à ses risques et périls. Quant à l'auteur, il n'y a pas lieu de supposer qu'il partage la responsabilité des autres textes consultables sur ce site. En raison des lois qui instituent une censure spécifique dans certains pays (Allemagne, France, Israël, Suisse, Canada, et d'autres), nous ne demandons pas l'agrément des auteurs qui y vivent car ils ne sont pas libres de consentir.

Nous nous plaçons sous la protection de l'article 19 de la Déclaration des Droits de l'homme, qui stipule:
ARTICLE 19 <Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considération de frontière, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit>
Déclaration internationale des droits de l'homme, adoptée par l'Assemblée générale de l'ONU à Paris, le 10 décembre 1948.


aaarghinternational@hotmail.com

| Accueil général | Aller à l'archive Faurisson |

L'adresse électronique de ce document est:
http://aaargh-international.org/fran/archFaur/RF991005.html