Enrique Aynat : Les « Protocoles d’Auschwitz » sont-ils une source historique digne de foi ?

Retour au sommaire de A. Aynat: LES "PROTOCOLES"...


Appendice 8

Numéros matricules des détenus (hommes) d’Auschwitz

La liste que l’on trouvera ci-dessous est celle des numéros matricules attribués aux détenus selon l’ordre de leur arrivée à Auschwitz. Cette liste ne concerne que les hommes [1]. Il est possible de comparer les matricules des Protocoles (colonne de gauche) avec les matricules correspondants du Kalendarium [2] (colonne de droite). Quand le texte des Protocoles comporte des indications chronologiques, nous les avons également signalées dans la colonne du Kalendarium. Dans la colonne des matricules du Kalendarium nous avons noté uniquement les entrées des détenus qui comprenaient 100 personnes ou plus. Nous avons par conséquent laissé de côté les matricules attribués à des groupes dont l’effectif était inférieur à la centaine.
Avant de comparer les deux colonnes, il convient de livrer les considérations suivantes :

a. Il y a quelques séries de numéros du Protocole 1 dont les informations sont presque identiques à celles des séries de numéros correspondants du Kalendarium. Voyez à ce sujet les séries 43800-44200, 48300-48620 et 132000-136000. Dans d’autres séries, les informations sont assez approximatives, comme par exemple la série 49000-64800.
b. En revanche, il y a des séries dont les informations contenues dans les deux colonnes sont totalement inconciliables. Ainsi, les séries 29600-29700, 33100-35000, 37900-38000, 99000-100000, 153000-154000 et 170000-171000.
c. Dans de nombreux cas, les indications contenues dans l’une et l’autre colonne ne coïncident que partiellement. Ainsi, dans la série 71000-80000 du Protocole 1 on signale que ces numéros ont été attribués à des juifs français, belges et néerlandais. Dans la série correspondante de la colonne du Kalendarium on mentionne effectivement l’arrivée de convois de juifs de France, de Belgique et des Pays-Bas, mais ils n’étaient que 5 face à 19 d’autres origines.
d. Il se produit dans d’autres cas des divergences importantes dans des séries de numéros attribués à des transports déterminés. Le Protocole 1 signale qu’on a attribué les numéros à partir de 80000 aux juifs venant des ghettos polonais. Mais, dans le Kalendarium, l’immatriculation des juifs des ghettos polonais commence avec le numéro 73500.
e. Il se produit parfois un important déséquilibre chronologique quand on compare les deux colonnes. Selon les Protocoles, les numéros matricules 109000-119000 furent attribués début mars 1943. En revanche, dans le Kalendarium, cette série a été attribuée entre le 18 mars et le 28 avril 1943. Jusqu’alors, et depuis lors jusqu’aux numéros 155000-159000, les dates signalées par le Protocole 1 sont assez proches de celles du Kalendarium Avec le numéro 155000 commence une divergence chronologique notable entre les deux colonnes. Les numéros 155000-159000, qui furent attribués en octobre et novembre 1943 selon le Protocole l, le furent du 3 au 26 octobre selon le Kalendarium. Les numéros 160000-165000, attribués en décembre 1943 selon le Protocole 1, le furent du 2 au 26 novembre 1943 selon le Kalendarium. Les numéros 171000-174000 qui, selon le Protocole 1, furent attribués fin février et début mars 1944, le furent du 20 décembre 1943 au 21 février 1944 selon le Kalendarium.
f. Enfin, la liste de séries de numéros du Protocole 1 comporte d’importantes lacunes. Il manque les séries suivantes : 48620-49000, 70500-71000, 92000-99000, 108000-109000, 126000-132000, 136000-137000, 141000-142000, 145000-148000, 152000-153000, 154000-155000, 159000-160000 et 168000-169000. Au total, 23 880 numéros matricules n’ont pas été recueillis par l’auteur ou les auteurs de ce document.

PROTOCOLES

KALENDARIUM

28600-29600 : 1 000 juifs slovaques (avril 1942) 

27533-28644 : 1 112 juifs de Paris
28903-29536 : 634 juifs de Slovaquie (13 avril 1942)

29600-29700 : 100 « aryens » de différents camps de concentration 

29700-32700 : 3 000 juifs slovaques

29832-30804 : 973 juifs de Slovaquie 
30805-30936 : 132 détenus de Lublin (Pol.) 
30937-31397 : 461 juifs de Varsovie 
31418-31881 : 464 juifs de Slovaquie 
31942-32484 : 543 juifs de Slovaquie 
32700-33100 : 400 « aryens » de prisons de Varsovie 32649-33090 : 442 juifs de Slovaquie

33100-35000 : 2 000 juifs de Cracovie

33091-33190 : 100 détenus de Cracovie 
33286-33708 : 423 juifs de Slovaquie 
33709-33995 : 287 détenus de Prague 
33996-34601 : 606 détenus de Radom (Pol.) 
34602-34701 : 100 détenus d’origine inconnue 
34904-35024 : 121 détenus de Cracovie

35000-36000 : 1 000 « aryens » polonais

35077-35362 : 286 détenus de Lublin (Pol.) 
35363-35660 : 298 détenus de Lodz (Pol.) 
35789-36025 : 237 détenus de Prague

36000-37300 : 1 330 juifs slovaques de Lublin-Majdanek (mai 1942)

36026-36131 : 106 détenus d’origine inconnue 
36132-37131 : 1 000 juifs slovaques venant du KL Lublin (22 mai 1942)
37300-37900 : 600 « aryens » polonais de Radom, parmi lesquels quelques juifs 

37435-38165 : 731 détenus de Radom

37900-38000 : 100 Polonais du camp de concentration de Dachau
38000-38400 : 400 juifs français 

38177-39176 : 1 000 juifs de Paris

38400-39200 : 800 juifs français
39200-40000 : 800 « aryens » polonais

39253-39355 : 103 détenus de Brno (Tchécoslovaquie)
39421-39552 : 132 détenus de Cracovie 
39553-39675 : 123 détenus de Cracovie
39691-39829 : 139 détenus de Prague

40000-40150 : 150 juifs slovaques 39923-40326 : 404 juifs de Slovaquie 

40150-43800 : 4 000 juifs français

40335-40638 : 304 détenus de Lublin 
40681-41613 : 933 juifs de Drancy (France) 
41773-42772 : 1 000 juifs de Pithiviers (Fr.) 
42777-43780 : 1 004 juifs de Beaune-la- Rolande (France)
43800-44200 : 400 juifs slovaques venant de Lublin 43833-44232 : 400 juifs slovaques venant du camp de concentration de Lublin

44200-45000 : 800 juifs slovaques

44233-44343 : 111 détenus de Katowice (Pol.) 
44344-44673 : 330 détenus de Radom (Pol.) 
44727-44990 : 264 juifs de Slovaquie
45000-47000 : 2 000 communistes et d’autres détenus politiques français (« aryens ») 45157-46326 : 1 170 détenus « aryens » de Paris 
46463-46664 : 182 juifs de Slovaquie 
46721-46937 : 217 détenus de Radom 
46961-47087 : 127 détenus de Varsovie 
47000-47500 : 500 juifs des Pays-Bas 47088-47687 : 1 251 juifs de Westerbork et Amersfoort (Pays-Bas) 
47500-47800 : 100 (?) russes en détention préventive 47688-47842 : 155 détenus d’origine inconnue
48300-48620 : 320 juifs de Slovaquie 48494-48820 : 327 juifs de Slovaquie 
49000-64800 : 15 000 juifs français, belges et néerlandais (du 1er juillet au 15 septembre 1942) 48880-49688 : 809 juifs de Pithiviers (Fr.) 
49777-50280 : 504 juifs de Drancy (France) 
50281-50392 : 112 détenus de Radom (Pologne) 
50403-50881 : 479 juifs de Westerbork (Pays-Bas) 
50885-51014 : 130 détenus de Lublin 
51015-51425 : 411 juifs de Anger St. Laud (France)
51504-52118 : 615 juifs de Drancy (Fr.) 
52119-52310 : 192 juifs de Slovaquie
52367-52882 : 516 juifs de Westerbork 
52883-53252 : 370 juifs de Drancy (Fr.) 
53325-53797 : 473 juifs de Westerbork 
53829-54076 : 248 juifs de Drancy (Fr.) 
54153-54422 : 270 juifs de Drancy (Fr.) 
54423-54587 : 165 juifs de Slovaquie 
54588-55077 : 490 juifs de Westerbork 
55083-55775 : 693 juifs de Pithiviers (Fr.) 
55916-56344 : 429 juifs de Westerbork 
56433-56858 : 426 juifs de Malines (Bel.)
56879-57102 : 224 détenus d’origine inconnue 
57103-57136 : 214 juifs de Beaune-la-Rolande (Fr.)
57405-57719 : 315 juifs de Westerbork 
57793-57910 : 118 détenus de Yougoslavie 
57911-58074 : 164 juifs de Westerbork 
58086-58225 : 140 juifs de Drancy (Fr.) 
58226-58515 : 290 juifs de Malines (Bel.) 
58633-58784 : 152 détenus de Prague 
58785-59017 : 233 juifs de Drancy (Fr.) 
59229-59343 : 115 juifs de Drancy (Fr.)
59344-59500 : 157 juifs de Malines (Bel.) 
59691-60009 : 319 juifs de Westerbork 
60178-60281 : 104 juifs de Malines (Bel.)
60471-60608 : 138 juifs de Drancy (Fr.) 
60609-60718 : 110 juifs de Yougoslavie 
60774-61184 : 411 juifs de Westerbork 
61277-61507 : 231 juifs de Westerbork 
61938-62038 : 101 juifs de Malines (Bel.) 
62333-62846 : 514 détenus de Radom (P.) 
63246-63393 : 148 détenus d’origine inconnue
64005-64234 : 230 juifs de Malines (Bel.) 
64396-64601 : 206 juifs de Slovaquie 
64618-64718 : 101 juifs de Westerbork (du 19 juillet au 22 septembre 1942) 
64800-65000 : 200 juifs slovaques 64922-65054 : 133 juifs des Pays-Bas
65000-68000 : juifs français, belges et néerlandais 65055-65348 : 294 juifs de Slovaquie 
65460-65858 : 399 juifs de Drancy (Fr.) 
65901-66029 : 129 juifs des Pays-Bas 
66367-66514 : 148 détenus de Radom (P.) 
66515-66637 : 123 juifs de Drancy (Fr.) 
66831-66982 : 152 détenus d’origine inconnue 
67362-67705 : 344 juifs des Pays-Bas 
67802-68152 : 351 juifs des Pays-Bas 

68000-70500 : 2 500 juifs allemands du camp de concentration 
de Sachsenhausen

68153-68308 : 156 détenus d’origine inconnue 
68340-68743 : 404 détenus juifs et allemands du camp de concentration de Buchenwald 
68838-69002 : 165 détenus de Radom (P.) 
69073-69193 : 121 juifs de Slovaquie 
69212-69708 : 497 juifs des Pays-Bas 
69879-70332 : 454 juifs du camp de concentration de Sachsenhausen 
70354-70813 : 460 juifs de Malines (Bel.) 

71000-80000 : juifs français, belges et néerlandais

70836-71059 : 224 juifs des Pays-Bas 
71060-71274 : 215 juifs de Theresienstadt (Tchécoslovaquie)
71275-71760 : 486 détenus du camp de concentration de Dachau
71841-72026 : 186 détenus du camp de concentration de Ravensbrück 
72246-72947 : 702 juifs de Malines (Bel.) 
73048-73218 : 171 détenus d’origine inconnue 
73219-73487 : 269 juifs de Drancy (Fr.) 
73531-73995 : 465 juifs du ghetto de Ciechanow (Pol.)
74021-74165 : 145 juifs de Drancy (Fr.) 
74199-74388 : 190 juifs du district administratif de Bialystok (Pol.)
74633-74744 : 112 juifs de Drancy (Fr.) 
74745-75377 : 633 juifs du ghetto de Ciechanow (Pol.)
75378-75659 : 282 juifs de ghettos du district administratif de Bialystok (Pol.) 
75952-76116 : 165 juifs du ghetto de Grodno (Pol.) 
76193-76274 : 532 juifs du ghetto de Ciechanow (Pol.)
76725-76886 : 162 détenus d’Opole (Pol.) 
77241-77540 : 300 juifs du ghetto de Ciechanow (Pol.)
77720-78024 : 305 juifs du ghetto de Grodno (Pol.)
78252-78576 : 325 juifs du ghetto de Ciechanow (Pol.)
78577-78739 : 163 détenus du camp de concentration de Buchenwald 
78849-78978 : 130 juifs du ghetto du district administratif de Poznan (Pol.) 
79064-79249 : 186 juifs de Bergen (Norvège) 
79390-79567 : 178 juifs du ghetto du district administratif de Grodno (Pol.) 
79618-79964 : 347 juifs du ghetto de Plonsk (Pol.) 

80000-85000 : 5 000 juifs de différents ghettos polonais (Mliawa, Makow, Zichenow, Lomza, Grodno, Bialostok)

80262-80667 : 406 juifs du ghetto de Ciechanow (Pol.)
80764-80994 : 231 juifs du ghetto de Grodno (Pol.) 
81104-81223 : 120 détenus de Lublin (P.) 
81263-81399 : 137 juifs d’Allemagne 
81400-81923 : 524 juifs du ghetto de Ciechanow (Pol.)
82047-82462 : 416 juifs du ghetto de Ciechanow (Pol.)
82548-82859 : 314 Polonais de Zamosc (P.)
82866-82986 : 121 juifs des Pays-Bas 
82987-83566 : 580 juifs du ghetto du district de Grodziensk (Pol.)
83633-83746 : 114 détenus d’origine inconnue 
83912-84434 : 523 juifs polonais 
84479-84694 : 216 détenus d’origine inconnue 

85000-92000 : 6 000 juifs de Grodno, Bialostok et Cracovie et 
1 000 « aryens » polonais

85525-85820 : 296 juifs du ghetto d’Augustow (Pol.)
85821-85927 : 107 détenus d’origine inconnue 
85933-86228 : 296 détenus de Brno (Tchécoslovaquie)
86288-86344 : 257 détenus d’Opole (P.) 
86567-86693 : 127 juifs de Berlin 
86785-86932 : 148 juifs du ghetto de Zambrow (Pol.)
86933-87098 : 166 détenus d’origine inconnue 
87379-87491 : 113 détenus d’origine inconnue 
87168-87378 : 211 juifs du ghetto de Zambrow (Pol.)
87709-88344 : 636 détenus de Lodz (P.)
88346-88494 : 149 détenus de Brno (Tch.) 
88581-88750 : 170 juifs du camp de transit de Lomza
88751-89005 : 255 juifs du camp de transit de Lomza
89076-89462 : 387 juifs de Malines (Bel.) 
89593-89844 : 252 détenus d’origine inconnue
89845-90008 : 164 juifs du ghetto de Zambrow (Pol.)
90009-90627 : 619 détenus de Cracovie 
90629-90741 : 113 détenus d’origine inconnue 
90822-90976 : 155 juifs du ghetto de Grodno (Pol.)
91047-91061, 
91095-91114, 
92213, 
92214, 
92283-92347 : 100 détenus de Katowice (Pol.) 
91115-91289 : 175 juifs du ghetto de Grodno (Pol.) 
91290-91543 : 254 juifs de Theresienstadt (Tch.) 
91544-92212 : 669 détenus de Radom (P.) 

99000-100000 : juifs français et néerlandais (fin janvier 1943)

99211-99504 : 294 juifs du ghetto de Pruzana (Pol.) 
99505-99636 : 132 détenus d’origine inconnue 
99637-99791 : 155 juifs du ghetto de Theresienstadt (Tch.)
99915-100095 : 181 juifs de Berlin (du 31 janvier au 4 février 1943)

100000-102000 : 2 000 « aryens » polonais (février 1943)

100096-100377 : 282 détenus de Lublin (Pol.) 
100608-100730 : 123 juifs du ghetto de Bialystok
100852-100964 : 113 juifs de Westerbork 
101120-101725 : 606 détenus de Radom (Pol.) 
101772-102106 : 335 détenus de Prague (du 4 au 12 février 1943)

102000-103000 : 700 « aryens » tchèques

102139-102281 : 143 juifs de Drancy (Fr.) 
102318, 
102350-102492 : 144 juifs de Drancy (Fr.) 
102526-103504 : 979 détenus de Cracovie (Pol.) 

103000-108000 : 3 000 juifs français et néerlandais et 2 000 polonais (« aryens ») 

103515-103714 : 200 juifs de Westerbork 
103798-103937 : 140 juifs de Berlin 
104374-104529 : 156 juifs de Berlin 
104740-104889 : 142 juifs de Berlin 
104890-105424 : 535 juifs de Berlin 
105571-106087 : 517 juifs de Berlin 
106088-106187 : 100 juifs de Drancy (F.) 
106203-106334 : 132 détenus d’origine inconnue 
106369-107163 : 389 juifs de Berlin et 406 juifs de Wroclaw (Pol.) 
107164-107316 : 153 juifs de Berlin 
107585-107771 : 187 détenus de Minsk (Biélorussie)
107772-107989 : 218 juifs de Berlin 
107990-108409 : 484 juifs du ghetto B de Cracovie (Pol.) 

109000-119000 : 10 000 juifs de Salonique (Grèce) (début mars 1943)

109371-109787 : 417 juifs de Salonique(Grèce) 
109896-110479 : 584 juifs de Salonique 
110483-110941 : 459 juifs de Salonique 
111147-111458 : 312 juifs de Salonique 
111566-111668 : 103 détenus d’origine inconnue 
111669-111908 : 240 juifs du ghetto de Sieradz (Pol.)
111909-112107 : 199 détenus d’origine inconnue 
112307-112640 : 334 juifs de Salonique (G.) 
112854-112960 : 107 détenus de Lodz (P.) 
112974-113291 : 318 juifs de Salonique (G.) 
113432-114089 : 658 détenus du camp de concentration de Mauthausen 
114094-114630 : 537 juifs de Salonique 
114875-115374 : 500 juifs de Salonique 
115378-115489 : 112 détenus de Radom 
115574-115701 : 128 détenus d’origine inconnue 
115848-116314 : 467 juifs de Salonique 
116317-116676 : 360 juifs de Salonique 
116754-117052 : 299 juifs de Neudorf (Basse Silésie)
117199-117453 : 255 juifs de Salonique 
117455-117730 : 275 juifs de Malines 
117944-118289 : 346 détenus de Prague 
118425-118869 : 445 juifs de Salonique 
118888-119067 : 180 juifs de Salonique (du 18 mars au 28 avril 1943)

119000-120000 : 1 000 « aryens » polonais de la prison de Pawiak, Varsovie 119127-119526 : 400 détenus de Varsovie 
119781-120000 : 220 juifs de Salonique
120000-123000 : 3 000 juifs grecs 120075-120353 : 279 détenus de Lodz 
120356-120487 : 132 détenus d’origine inconnue 
120650-121217 : 568 juifs de Salonique 
121366-121454, 
121456-121703 : 337 détenus de Varsovie 
121910-122375 : 466 juifs de Salonique 
123000-124000 : 1 000 « aryens » polonais de Radom et Tarnow 123263-123790 : 528 détenus de Radom

 124000-126000 : 2 000 personnes venues dans des transports 
« aryens » mixtes

 

124044-124281 : 238 juifs de camps de travail en Poméranie
124325-124544 : 220 juifs de Salonique 
124830-124960 : 131 détenus d’origine inconnue 
124961, 
124963-125150 : 189 détenus de Minsk 
125438-125780 : 343 détenus de Radom 
125781-125957 : 177 détenus d’origine inconnue 
125958-126240 : 283 juifs de Drancy 

132000-136000 : 4 000 juifs de Benzburg et Sosnowitz (début août 1943)

132064-132182 : 119 détenus d’origine inconnue 
132253-132460 : 208 juifs du ghetto de Bedzin (Benzburg)
132461-132670 : 210juifs du ghetto de Bedzin
132671-132853 : 183 juifs du ghetto de Bedzin 
132854-133008 : 155 juifs du ghetto de Sosnowiec (Sosnowitz)
133009-133249 : 241 juifs du ghetto de Sosnowiec
133250-133504 : 255 juifs de Malines 
133505-133780 : 276 juifs du ghetto de Bedzin 
133781-133998 : 218 juifs de Paris 
134096-134499 : 404 juifs du ghetto de Sosnowiec
134500-134763 : 264 juifs du ghetto de Sosnowiec
134764-135197 : 434 juifs du ghetto de Sosnowiec
135373-135637 : 265 juifs du ghetto de Sosnowiec
135773-135983 : 211 juifs du ghetto de Sosnowiec (du 29 juillet au 6 août 1943) 
137000-138000 : 1 000 Polonais de la prison de Pawiak (Varsovie) et 80 juifs de Grèce (fin août 1943)  136919-137189 : 271 juifs de Salonique 
137420-138185 : 766 détenus de Radom (du 18 au 23 août 1943) 

138000-141000 : 3 000 hommes de différents transports « aryens »

138223-138663 : 441 juifs du camp de travail de Kolo (Pol.)
138771-139645 : 875 détenus de Varsovie 
139708-139885 : 176 juifs de Westerbork 
139897-140333 : 437 juifs du camp de travail de Zawiercie (Pol.)
140334-140720 : 387 juifs du camp de travail de Zawiercie
140721-141736 : 1 016 juifs du camp de travail du district de    Poznan (P.) 

142000-145000 : 3 000 juifs de camps de travail polonais (début septembre 1943)

141903-142569 : 667 juifs du camp de travail du district de Poznan 
142570-143961 : 1 392 juifs du camp de travail du district de Poznan 
143962-144171 : 210 juifs du ghetto de Bialystok
144183-144462 : 280 juifs du ghetto de Bialystok
144491-145278 : 788 détenus du camp de travail de Fürstengrube (du 28 août au 2 septembre 1943) 

148000-152000 : 4 000 juifs de Theresienstadt (semaine suivant le 7 septembre 1943)

146694-148986 : 2 293 juifs de Theresienstadt (Tch.)
149101-149287 : 187 juifs de Westerbork 
149467-149925 : 459 détenus de Witebsk 
150084-150430 : 347 détenus de Radom 
150431-150562 : 132 détenus de Varsovie 
150605-150837 : 233 juifs de Westerbork 
151064-151189 : 126 détenus de Lodz 
151299-151398 : 100 détenus d’origine inconnue 
151481-151851 : 371 juifs de Malines 
151852-152154 : 303 juifs de Westerbork (du 8 au 23 septembre 1943) 

153000-154000 : 1 000 « aryens » polonais de la prison Pawiak, Varsovie 

153126-153522 : 397 détenus de Cracovie 
153523-154391 : 869 détenus de Radom

155000-159000 : 4 000 personnes de différentes prisons et petits transports de juifs de Benzburg et des alentours (octobre-novembre 1943)

154392-155121 : 730 détenus de Lwow (P.) 
155122-155863 : 742 détenus de Lublin 
155920-156724 : 805 détenus de Varsovie 
156743-156913 : 171 détenus d’origine inconnue 
156940-157279 : 340 juifs de Drancy 
157383-157550 : 168 détenus d’origine inconnue 
157590-157838 : 249 juifs du camp de travail de Zawiercie
157889-158235 : 347 juifs de Westerbork 
158314-158489 : 176 détenus d’origine inconnue 
158666-158963 : 298 détenus de Witebsk 
158491-158639 : 149 juifs de Rome (du 3 au 26 octobre 1943)

160000-165000 : 5 000 hommes, en majeure partie des juifs néerlandais, français et belges et pour la première fois des juifs italiens (Fiume, Trieste et Rome) (décembre 1943)

159921-160383 : 463 juifs de Szopienice (Pol.) 
160384-160667 : 284 juifs de Szopienice 
160702-160821 : 120 juifs de Riga (Lettonie) 
160879-161830 : 952 juifs du camp de travail de Szebnia (Pol.)
162110-162217 : 108 détenus de Varsovie 
162220-162581 : 362 détenus de Radom 
162582-162733 : 152 détenus d’origine inconnue 
162815-163109 : 295 détenus de Wisnicz (Pol.) 
163201-163759, 
164110, 
164111 : 561 juifs de Hertogenbosch (Pays-Bas) 
163798-164072 : 275 juifs de Westerbork 
164114-164393 : 280 détenus d’origine inconnue 
164427-164667 : 241 juifs de Drancy 
164668-164888 : 221 détenus de Witebsk (du 2 au 26 novembre 1943)

165000-168000 : 3 000 juifs de Theresienstadt (20 décembre 1943)

165011-165151 : 141 détenus d’origine inconnue 
165344-165505 : 162 détenus d’origine inconnue
165527-166039, 
166882-167302 : 934 détenus de Minsk
166040-166866 : 827 détenus du camp de concentration de Flossenbürg 
167442-167708 : 267 juifs de Drancy 
167806-167929 : 124 détenus d’origine inconnue (du 26 novembre au 11 décembre 1943)

169000-170000 : 1 000 hommes en petits groupes de juifs, Polonais et Russes en détention préventive

168154-169134 : 981 juifs de Theresienstadt 
169231-169421 : 191 détenus d’origine inconnue 
169429-169734 : 306 détenus de Radom 
169735-169967 : 233 juifs de Drancy 

170000-171000 : 1 000 Polonais, Russes en détention préventive et un certain nombre de Yougoslaves

169969-171105 : 1 137 juifs de Theresienstadt

 171000-174000 : 3 000 juifs néerlandais, belges et français (fin février-début mars 1944)

171492-171695 : 204 détenus d'origine inconnue 
171795-171914 : 120 juifs du camp de concentration de Stutthof
171915-172135 : 221 juifs de Bedzin et Sosnowiec (Pol.)
172165-172294 : 130 détenus d’origine inconnue 
172296-172435 : 140 juifs de Malines 
172611-172846 : 236 juifs de Drancy 
172860-173049 : 190 juifs de Westerbork 
173228-173393 : 166 juifs de Drancy 
173509-173650 : 142 juifs de Westerbork 
173708-173917 : 210 juifs de Drancy (du 20 décembre 1943 au 21 février 1944) 

176000-181000 : 5 000 « aryens », en majorité polonais, du camp de concentration de Lublin-Maidanek (du 10 au 15 avril 1944)

176096-176475 : 380 juifs de Drancy 
176512-179567 : 3 056 détenus de Blechhammer
179710-179915 : 206 juifs de Malines 
179974-180127 : 154 juifs d’Italie 
180128-181842, 
181845, 
184036-184043 : 1 724 détenus de Majdanek (du 26 mars au 10 avril 1944)

182000 : 200 juifs grecs (fin avril 1944)

181978-182128 : 151 juifs d’origine inconnue 
182132-182439 : 308 juifs d’origine inconnue 
182440-182759 : 320 juifs d’Athènes (10 avril 1944)

183000-185000 : petits transports de juifs néerlandais, français, belges et grecs et « aryens » polonais (début mai 1944)

182858-184035, 
184044-184052 : 1 187 détenus du camp de concentration de Majdanek 
184097-184261 : 165 juifs de Drancy 
184349-184643 : 295 juifs du camp de concentration de Majdanek 
184644-184891 : 248 juifs de Sosnowiec et Bedzin
184936-186390 : 1 655 détenus de Paris (du 14 au 30 avril 1944) 

187000-189000 : 1 600 « aryens » français

186645-187130 : 486 juifs hongrois et yougoslaves
187162-187432 : 271 juifs de Berlin 
187499-187779 : 281 détenus de Minsk 
188089-188376 : 288 détenus de Minsk

NOTES

[1]

À Auschwitz il existait également des numérotations différentes pour d’autres catégories de prisonniers, comme les femmes, les gitans et les prisonniers de guerre russes. 

[2]

Danuta CZECH, « Kalendarium der Ereignisse im Konzentrationslager Auschwitz-Birkenau », loc. cit., n° 3 (1960), p. 55-110, n° 4 (1961), p. 63-111, n° 6 (1962), p. 43-87 et n° 7 (1964), p. 71-97.


Source: Akribeia, n° 3, octobre 1998, p. 5-208


Retour au sommaire de A. Aynat: LES "PROTOCOLES D'AUSCHWITZ" | chapitre suivant | chapitre précédent

Retournez à la table des matières d' Akribeia n° 3


Akribeia
Directeur: Jean Plantin, 45/3, route de Vourles, F-69230 Saint-Genis-Laval

Prix des n° 1 et 2 : 220 FF fco ; du n° 3 : 130 FF fco.