Les « Protocoles d’Auschwitz »
sont-ils une source historique digne de foi ?

Enrique Aynat

Cette longue étude, traduite de l’espagnol par Jean Plantin, a paru en juillet 1990 chez Garcia Hispán, Editor (Alicante, Espagne) sous le titre : Los « Protocolos d’Auschwitz » : una fuente histórica ? Rappelons que la préface de Carlo Mattogno, non reproduite ici, a été traduite en français et publiée dans le n° 2 d’août-septembre-octobre 1990 de la Revue d’histoire révisionniste (p. 171-175). L’ouvrage d’Enrique Aynat était dédié à Robert Faurisson. 

Remerciements

Nous remercions Carlo Mattogno (Italie), Jean Dufresne (France) et le Dr Wilhelm Stäglich (Allemagne) pour leur aide désintéressée dans la localisation de matériaux bibliographiques. Nous sommes également redevable à Ernst Zündel (Canada) pour nous avoir transmis des copies de la transcription de son procès [addition de 1998 : et à E. J. (Israël) pour nous avoir aimablement traduit un texte de l’hébreu].

Préface à l’édition française

Huit ans se sont écoulés depuis la parution de l’édition espagnole de la présente étude. Depuis lors, nous nous sommes efforcé de nous tenir au courant des nouvelles contributions sur la question, du moins dans les langues les plus répandues. Nous avons constaté finalement qu’il n’y avait pas lieu, pour l’essentiel, de rien modifier. La conclusion que nous tirons aujourd’hui reste la même que celle que nous tirions en 1990. Nous avons essayé de réaliser une étude exhaustive de la question. Il est certain que nous n’y sommes pas parvenu. Nos moyens ont été limités comme l’ont été nos possibilités d’accès à des bibliothèques, à des archives et à des centres de documentation. De plus, notre connaissance de certaines langues comme le tchèque, le slovaque, l’hébreu et le yiddish, indispensable pour la lecture de sources importantes, a été tout à fait insuffisante. On pourrait alors se demander pourquoi, avec de telles carences, nous avons osé entreprendre un pareil travail. La réponse est que, en dépit de ces carences, nous avons pu avoir accès aux sources essentielles : les textes mêmes des trois Protocoles, dont nous avons mis au jour différentes éditions, certaines pour la première fois. Et une fois les textes obtenus, nous nous sommes concentré sur leur étude critique. En définitive, nous sommes allé au cœur de la question. Nous avons voulu avant tout réaliser un ouvrage utile et c’est la raison pour laquelle nous avons ajouté dans plusieurs appendices les textes originaux de ceux que nous avons considérés comme les archétypes des trois Protocoles. Le lecteur curieux pourra ainsi avoir directement accès aux sources et se faire une idée par lui-même. Nous avons choisi de garder pour ainsi dire intacte l’édition espagnole et d’ajouter entre crochets les nouveaux apports à la présente édition française. Le lecteur pourra de cette manière prendre facilement connaissance au fil des pages des additions et des changements d’opinion qui se sont produits depuis l’apparition de nouvelles sources. Enfin, nous n’avons cherché à aucun moment à dogmatiser. Nous avons exposé les conclusions qui, selon nous, découlent de la documentation fournie. Nous comprenons que nos conclusions puissent ne pas être partagées. En ce sens, l’un des mérites de cette étude peut être d’introduire le doute et de servir de déclencheur dans un débat salutaire autour d’un sujet aujourd’hui si polémique. Nous ferions ainsi honneur à notre vieille tradition gréco-latine qui impose comme règle cette maxime de Cicéron : Dubitando ad veritatem pervenimus.

Enrique Aynat
Juin 1998


Sommaire

Introduction (Chap. 0)
Les documents (Chap. 1)
Etablissement et détermination des meilleurs textes (Chap. 2)
Critique externe. Critique de provenance (Chap. 3)
Critique interne. Confrontation des textes (Chap. 4)
La question de la véracité des Protocoles (Chap. 5)

Illustrations n° 1 et n° 2
Illustrations n° 3 et n° 4
Illustrations n° 5 et n° 6
Illustrations n° 7 et n° 8
Illustrations n° 9 et n° 10
Illustration n° 11
Illustration n° 12 

La rencontre présumée au monastère de Svaty Jur (Chap. 6)
Les déclarations de Rudolf Vrba et d’Alfred Wetzler (Chap. 7)

Illustration n° 13

Vérification des témoignages (Chap. 8)
Conclusions (Chap. 9)

Appendice 1
Appendice 2
Appendice 3
Appendice 4
Appendice 5
Appendice 6
Appendice 7
Appendice 8
Appendice 9
Appendice 10
Appendice 11
Appendice 12
Appendice 13
Appendice 14

Sources et bibliographie


Source: Akribeia, n° 3, octobre 1998, p. 5-208


Retournez à la table des matières d' Akribeia n° 3


Akribeia
Directeur: Jean Plantin, 45/3, route de Vourles, F-69230 Saint-Genis-Laval

Prix des n° 1 et 2 : 220 FF fco ; du n° 3 : 130 FF fco.